Réunions publiques : réalisations et perspectives

0

Fidèle à son habitude, le maire Roger Alémani, entouré de ses adjoints, conseillers délégués, conseillers municipaux et en présence des délégués de quartier, vient à la

Roger Alémani aime ce contact avec ses administrés.

rencontre des habitants. Pour faire l’état des lieux des diverses réalisations de la Ville, tant en voirie qu’en équipements divers et exposer les projets.
Trois rendez-vous avaient été programmés dans trois quartiers de la cité : à l’école Jean-de-la-Fontaine (pour le Haut du Gras, la Louvroie et Grandrupt), salle Barbelouze (pour le centre-ville) et salle Robert-Schuman (pour Maximont et les Blancs Champs). Et c’est devant des auditoires bien fournis que les élus ont fait le point sur tout ce qui doit intéresser la population.

Finances : taux d’imposition inchangés

En premier lieu, bien sûr, les finances. Et c’est David Mathieu, conseiller délégué qui a fait le tour d’une question qu’il maîtrise bien. Expliquant tout d’abord que les différents taux d’imposition (taxes d’habitation, foncier bâti et non bâti) demeurent inchangés et reste bien

Première réunion à l’école Jean-de-la-Fontaine…

inférieurs aux moyennes départementale et nationale.
David a également précisé que les dotations de l’État, qui représentent 6% des recettes réelles de fonctionnement, sont en baisse constante depuis 2014, « suite au plan de redressement des dépenses publiques et aux efforts demandés aux collectivités locales ». Pour mémoire, elles étaient de 1 088 345 € en 2013 et ne sont que de 275 097 € en 2018.

Vers un futur parc photovoltaïque

Roger Alémani faisait ensuite le point sur les différents travaux accomplis dans le chef-lieu de canton : aménagement de la maison du colonel (11 appartements pour 1 075 250,93 € ; 426 325,50 de la Carsat ; 67 500 de subvention du ministère de la transition écologique et solidaire, au titre du TEPCV – Territoires à Énergie Positive pour la Croisssance Verte -) et création d’un rond-point ; réalisation du parking de l’étang des Acacias ; enfouissement des réseaux et réfection des voiries (rues Longère, Louvroie, impasse

… suivie de celle salle Barbelouze…

Jean-Jacques-Rousseau, allée des Tourterelles) ; éclairage public Leds (rues Henri-Nicolas et Acacias).
Le site, laissé un peu à l’abandon à Grandrupt, a été réhabilité pour permettre l’implantation de jardins partagés. 40 parcelles ont ainsi été mises à disposition des Golbéens. 38 cabanons ont été érigés et les jardiniers en herbe disposent de deux puits pour leurs plantations
Jardins de Grandrupt : 40 parcelles, 38 cabanons, 2 puits.
La dernière phase de l’éco-quartier, devant le château d’eau, est en voie d’achèvement et la piscine Germain-Creuse bénéficie

Exposé sportif par Franck Chagnot, adjoint aux sports.

d’une centrale de traitement air-eau. Coût : 372 000 € financés par Cofely dans le cadre du contrat d’entretien des installations thermiques de la CAE. Le parking de la piscine intercommunale a également été rénové avec 8 places supplémentaires.
Parmi les projets qui vont voir le jour, la grande nouveauté concerne l’ancienne déchèterie. En effet, c’est sur ce site que la

… avant de conclure salle Robert-Schuman.

municipalité a décidé d’aménager un parc photovoltaïque, sur cette surface de 8 hectares qui accueillera quelque 18 100 panneaux. Une telle réalisation permettra l’économie de 1 740 tonnes de CO2 et produira 5 250 mxh par an, de quoi chauffer une population de 4 470 habitants. Ce parc servira d’abord aux équipements sportifs de la Haye le Doyen.
L’autre temps fort à venir sera la création du rond-point route des Forges alors que les rues Pierre-Mendès-France, JJ-Rousseau, Fontaines Picard, des Amériques, des Marronniers et une partie de la rue Général-Leclerc seront en réfection.
Enfin, la ville bénéficiera du déploiement du haut débit.

Actions sociales : « Allo services » pour les 70 ans et plus

Les finances expliquées par David Mathieu.

Laurence Rayeur-Klein, adjointe aux affaires sociales, de son côté, faisait le point de toutes les actions sociales entreprises par la municipalité et le CCAS. Celles réalisées comme la mise en place de nombreux ateliers (bien vieillir, apprentissage numérique, psychomotricité), les bons d’achat de fin d’année attribués aux 83 ans et plus, un voyage dans le Jura pour les seniors.

Les actions sociales expliquées par Laurence Rayeur-Klein.

Pour les 70 ans et plus, sous conditions de ressources, mise en place de « Allo services » afin de les aider à effectuer des petits travaux à domicile (changer une bouteille de gaz, un fusible, accrocher un lustre, etc.)
En projet également, des ateliers sur les différentes dépendances.

Golbey, une ville qui bouge !

Au niveau des animations, depuis quelques années Golbey offre une belle palette de distractions, tant pour les petits que pour les grands. Carole Colin, adjointe à la culture et à l’animation et Jasmine Périni, adjointe aux fêtes et cérémonies ont, à leur tour, feuilleté le catalogue des rendez-vous festifs : les champs golot, la chasse aux œufs de Pâques, une exposition peinture à l’huile par 11 artistes salle Barbelouze et des concerts (chants russe en l’église par le « Chœur des Trois Abbayes » et Julie Zenatti et Chimène Badi au centre culturel. Autant de manifestations qui, chaque fois, ont fait le plein.
Voulue par la municipalité, la première édition de la fête du papier a connu un très grand succès. Thème central : l’origami, mais également un

Camille Zeghmouli, adjoint aux affaires scolaires.

beau spectacle de cerfs-volants, un concours d’avions en papier et un défilé de mode. Ce rendez-vous sera pérenne et

Philippe Clerc, conseiller délégué sécurité – police.

aura lieu le dernier dimanche d’avril.
Pascal Larrière, premier adjoint, précisait, lui, qu’une convention avait été signée, le 28 avril, avec la Fondation du Patrimoine pour la restauration de la façade, comme à l’origine, du Fort de la Grande Haye, parfaitement réhabilité par l’association Fortiff’Séré, avec le concours des agents municipaux. Coût des travaux : 33 000 €. Une souscription est lancée pour aider à cette remise en état.

Parmi les projets d’animation, il y a la création de 4 bibliothèques de rue qui seront installées au centre-ville, sur l’aire de jeux des Acacias, au Haut du Gras et aux Blancs Champs.
Après la fête de la musique et le « Fort aventure », très prisé par les jeunes Golbéens, les animations d’été débutent le 7 juillet avec le concert du groupe « Pachamama » au Haut du Gras, les festivités de la fête nationale le 13 juillet, suivies des concerts de « Who’s the Cuban ? » le 21 juillet aux Blancs Champs et de Anton Roman et Charline (variétés françaises) au centre-ville le 4 août. Et comme

Carole Colin, adjointe à la culture et à l’animation.

chaque année, ces festivités se termineront par le cinéma en plein air le 18 août à l’école Jean-de-la-Fontaine, avec la projection du film « Il a déjà tes yeux ». Enfin, le dimanche 4 novembre, spectacle humoristique au centre culturel avec Claude Vanony et Didier Gustin.

Aménagements sportifs : le lifting du CoSEC

Franck Chagnot faisait ensuite état des nouveautés dans les équipements sportifs. Il y eut d’abord l’agrandissement et la rénovation du CoSEC (construction d’une tribune de 150 places, rénovation vestiaires et sanitaires (accessibilité), extension de la petite salle, de 305 à 488 m2, réhabilitation extérieure – bardage aux couleurs de Golbey, accès et espaces verts -), pour un coût total de 780 000 €, avec des subventions du Conseil départemental (56 700 €), du FEDER (154 651 € et du FSIL (61 560 €).

Jasmine Périni, adjointe aux fêtes et cérémonies, au commerce et à l’artisanat.

La base de canoë-kayak de GESN, rue des Acacias, est, elle, aménagée avec un parking enrobé, des sanitaires, un accès direct à l’étang avec embarcadère/débarcadère pour la pratique en eau calme, et l’agencement d’une aire de camping pour les adhérents de l’association.
Enfin, pour permettre la pratique du rugby par les jeunes du RAEG (Rugby Athletic Épinal Golbey), le terrain de football en schiste du Haut du Gras à fait place à un terrain de rugby engazonné. Coût : 150 000 € (100 138 € de subventions).

Denis Unal, conseiller délégué aux quartiers.

Quant au futur, le projet de la Ville est la construction, à la Haye le Doyen, d’un nouveau bâtiment pour le BMX et le modélisme, avec sanitaires, salle de convivialité, tribune de pilotage et monte-personnes et la création d’une piste de modélisme.

Cartes d’identité et passeports en mairie

Comme le précisait Philippe Clerc, conseiller délégué àa la police et à la sécurité, la mairie dispose d’un nouveau service très apprécié avec la possibilité de faire réaliser, au bureau de police, sa carte d’identité et/ou son passeport. À ce jour 223 cartes d’identité et 149 passeports ont été établis.
Pour davantage de proximité et d’efficacité, la police est désormais équipée de vélos VTT.

Pascal Larrière, premier adjoint.


Voulus également par la municipalité, les délégués de quartier reçoivent les doléances des habitants ; doléances (principalement liées à la sécurité et la signalisation) en baisse par rapport aux années précédentes.
Mais Denis Unal, conseiller délégué aux quartiers, ces délégués ne sont pas là uniquement pour cela. Ils se chargent aussi d’animer les quartiers

Jean-Louis Deutscher, conseiller.

avec la fête des voisins, le concours de pêche à l’étang des Acacias, une sortie raquettes à Rouge Gazon, la journée Halloween pour les enfants et une marche en faveur du Téléthon.
En projet : organisation d’une marche découverte dans et alentour de Golbey, en association avec les commerçants golbéens et les marcheurs du lundi.

Les effectifs scolaires en hausse

Camille Zeghmouli, adjoint aux affaires scolaires, se plaisait à le souligner : les effectifs, dans les écoles, sont en hausse constante (6,6%). À la rentrée de septembre 2017, les écoles comptaient 847 élèves, +3,2% par rapport à 2016/2017. La rentrée a également été marquée par le retour à la semaine de 4 jours, souhaité à la majorité des personnes concernées.
Des travaux pour plus de confort et de modernité ont été réalisés (réfection des sanitaires de la maternelle du Centre et école primaire Jean-de-la-

Gilles Varin, adjoint à la communication.

Fontaine, de la cour de la maternelle de Beaulieu ; installation de vidéoprojecteurs interactifs : toutes les écoles primaires en sont équipées) et, en projets, on notera l’installation de tout un système d’interphones pour davantage de sécurité, la  réfection des sanitaires des écoles primaires Beaulieu et Centre et la création d’un préau à la maternelle Louvroie.

Les différents auditoires ont ainsi pu constater que la municipalité ne se repose pas sur ses lauriers mais continue à faire progresser une ville où, plus que jamais, il fait vraiment bon vivre.

Photos Christian Aulen.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés