Repas des aînés : la fête au centre culturel !

0

Pour ces quarante et unièmes agapes offertes à nos anciens, la municipalité, par l’entremise de Jasmine Périni, adjointe et de sa commission fêtes et cérémonies, avait encore

Les 334 convives ont fait honneur au succulent repas ! (photos CA)

Jasmine Périni puis Roger Alémani ont lancé ce 41e repas des aînés.

D’heureux gagnants au tirage de la tombola.

bien fait les choses. Malgré quelques désistements, ils étaient 334 à rejoindre le centre culturel où se tenait, comme chaque année depuis 1977, ce repas des aînés instauré par Jean Alémani. Roger a pris la suite de son papa, la tradition perdure et c’est tant mieux !
En fin de matinée dimanche, après les allocutions de bienvenue de Jasmine puis du premier magistrat de Golbey (qui promettait « une surprise » à l’assemblée…), nos « chères têtes blanches » ont donc pris place autour des tables joliment décorées (très beau pliage des serviettes réalisé par Denise Baudoin) dressées en leur honneur par une armée de bénévoles qui, le temps d’une journée, se sont mis à leur disposition en les servant « comme des rois ».

Monsieur le maire à la rencontre de ses administrés.

Après l’apéritif et les amuse-bouches vint le délicieux moment de partager un succulent repas concocté par les « maîtres-queux » de la cuisine centrale (Éric Leclerc, Stéphane Fleurot, Éric David et Étienne Pernot) qui, chaque année, régalent les papilles de nos hôtes. Le tout accompagné, en musique, par l’excellent orchestre de Jean-Claude Daniel.
Au milieu du repas, petite pause avec la « fameuse » surprise annoncée par Roger Alémani. Prenant place sur scène, le temps de deux chansons, une chorale éphémère et inédite, composée d’élus et bénévoles, rendit un bel hommage à Charles

Une « armée » de bénévoles au service de nos aînés.

Sous la « baguette » de Roger Alémani, une chorale improvisée a rendu hommage à Charles Aznavour. En toute modestie…

La piste de danse n’a pas désempli !

Aznavour, récemment décédé, en interprétant « Emmenez-moi ». Sous les applaudissements d’un public enchanté qui en redemandait ! Mais comme il ne faut pas abuser des bonnes choses (et ruiner les oreilles de l’auditoire), ce chœur insolite redonna le micro à Jean-Claude Daniel et ses musiciens qui poursuivirent leur animation et nos aînés prouvèrent qu’ils avaient toujours « la pêche » en monopolisant la piste de danse le reste de l’après-midi ! Avec, tout de même, un petit temps-mort pour effectuer le tirage au sort des numéros gagnants de la tombola. Les heureux élus repartant avec un « panier » garni.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés