Louise-Michel : un anniversaire qui fera date !

0

Le « Trio Kazoo », désopilant à souhait !

Tout a commencé le vendredi 23 juin… Par une soirée spectacle salle Robert-Schuman. Tout près de l’annexe du centre social, inauguré l’an dernier.
Une annexe car, en 30 ans, Louise-Michel a bien grandi. Le bâtiment référent de la rue Louis-Blériot, créé en 1987 à la demande de Jean Alémani, était devenu trop étroit. Ne suffisait pas aux besoins de la population. Car ce n’étaient pas seulement les parents et enfants du Haut du Gras qui fréquentaient le centre mais aussi ceux du quartier des Blancs Champs qui s’est rapidement étoffé. D’où la nécessité de créer une annexe dans cette « ville dans la ville ». Une très bonne initiative municipale qui permit de désengorger Louis-Blériot.
Si cette antenne n’a qu’un an d’existence, le centre Louise-Michel, lui, souffle, cette année, ses 30 bougies. Un trentenaire qui se devait d’être dignement fêté.
Jean-Marie Liénard, le président du centre, Françoise Claudel, la directrice et leur équipe ont planché pour que les rendez-vous soient à la hauteur de l’événement. Sept jours. Ils ont offert, aux familles, sept jours de festivités. Aussi variées qu’inventives

Louise-Michel avait « habillé » le mobilier urbain pour l’occasion.

(« habillage » du mobilier urbain par exemple). Pour le plus grand bonheur de celles et ceux qui fréquentent, chaque jour, les dévoués animateurs.

Tout a commencé le vendredi 23 juin… Salle Schuman. Par une soirée spectacle présentée par l’auteur Gilles Provin ; soirée au cours de laquelle le public, nombreux, put apprécier le talent des jeunes chanteuses Math’k, Mélodie Gollé et Soukaïma Hardial. Des récitals en « vedette américaine » d’un groupe bien connu et venu du centre Léo-Lagrange d’Epinal : le « Trio Kazoo ». Trois comiques qui ont fait mourir de rire Schuman !
Avec cette soirée d’ouverture (qui s’acheva par la prestation, aux abords de la salle, d’un jongleur et cracheur de feu), l’anniversaire était parfaitement lancé.

Samedi 24 juin. – Le lendemain, c’est dans la cour de l’école Jean-de-la-Fontaine qu’enfants et parents avaient rendez-vous pour des jeux « Fort Boyard » et une kermesse, ainsi que des séances de hip-hop sur le mobilier urbain du quartier du Haut du Gras.

Dimanche 25 juin. – C’est le dimanche qu’eut lieu l’inauguration proprement dite, sur l’esplanade jouxtant le centre social de la rue Louis-Blériot,

Inauguration officielle de ce 30e anniversaire sur l’esplanade du Haut du Gras.

en présence des élus avec, à leur tête, le maire Roger Alémani. Une matinée qui se terminait par un apéritif animé ouvert à tous et tait suivi par un repas musical gratuit, dans la cour de l’école Jean-de-la-Fontaine.

Mercredi 28 juin. – Le sport n’était pas oublié pour cet anniversaire. Et c’est au Foyer de l’Enfance que les animateurs de Louise-Michel avaient décidé d’organiser un tournoi de football pour « leurs » enfants. Plusieurs ateliers et des matchs (les gamines et gamins représentaient une équipe nationale) étaient au programme et tout se déroula dans une joyeuse ambiance, sans le souci du résultat.
La journée s’achevait au centre social, par une soirée cabaret, avec l’intervention d’une conteuse. Qui fit salle comble !

Vendredi 30 juin. – Centre social toujours pour la suite des événements avec une soirée karaoké gratuite et ouverte à tous qui permit, à tous ceux qui le désiraient, de prendre le micro et de pousser la

Françoise Claudel, la directrice du centre, devant le portrait de Louise Michel.

chansonnette ! Fous rires garantis !

Samedi 1er juillet. – Après les Blancs Champs et le Haut du Gras, Louise-Michel « descendait » au centre-ville, plus précisément au centre culturel pour une soirée spectacle de musique, danse (modern jazz, hip-hop) et chant choral. Là encore, le succès fut au rendez-vous.

Dimanche 2 juillet. – C’est au centre culturel de la rue Jean-Bossu que ce trentième anniversaire prenait fin avec un après-midi théâtre axé sur le comique et les parodies. « Les vamps », entre autres, eurent leur moment de gloire et ponctuèrent en beauté ces six jours de fête.
Jean-Marie, Françoise, Gilles, Elodie, Chantal, Kevin, Steven, Yacine, Pierre-Etienne, Philippe, Maxence, Aurore, Malou, Claudine, Suzanne, Monique : les familles vous disent merci ! Merci pour votre implication et votre imagination au service des enfants…

Tous ces spectacles resteront longtemps gravés dans les mémoires mais le trentième anniversaire devait laisser une trace indélébile. Si vous passez par la rue Louis-Blériot, admirez la superbe fresque qui orne les murs du centre social (voir par ailleurs).

Sept jours de fête en images (photos CA, JFL, BH, JLC et LE)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés