Julie Zenatti et Chimène Badi au top de leur forme !

0

Julie Zenatti.

Elles ont assuré, les filles… Deux heures d’un spectacle de fou, dans une ambiance survoltée pour un concert

Près de 500 personnes avaient envahi le centre culturel ! (photos GV)

Julie Zenatti, chef d’orchestre de ce concert d’exception.

qui fera date dans les organisations de la commission culture et animation de la Ville. Carole Colin, adjointe en charge de ce domaine et son équipe, pouvaient être satisfaites : plus de 400 personnes ont quitté ravies le centre culturel, après la prestation de Julie Zenatti et Chimène Badi. Deux voix qui ont hypnotisé l’assistance et offert un voyage autour de la Méditerranée « lumineux et solaire » qui a tout de suite transporté l’auditoire.
La voix off d’Ava, la fille de Julie, lançait ce concert avec « Amal, fortes d’espérer ». Le duo donnait le « la » d’une soirée qui allait être magique, festive, avec des sonorités chaudes et entraînantes. Par deux voix exceptionnelles, servies par quatre musiciens de grand talent : Olivier Monteils (batterie), Michel-Yves Kochmann (guitare), David Hadjadj (piano), le directeur musical et l’excellent David Naulin qui, avec son violon magique, nous a si bien transportés du côté de cette Méditerranée ensoleillée et chantante.
Les titres se sont succédé, soit en duo avec une Julie survoltée (« Zina », « Babel », « Le dernier qui a parlé », « L’amoureuse de casbah », « Beautiful tango », « Ya Mustapha », « Café des délices », « Et si en plus », « Adieu mon pays » (Enrico Macias), « La Alegria », « Je dis aime »), soit en solo avec leurs titres

Carole Colin, adjointe, ravie du succès de cette soirée.

propres (« Si je m’en sors », « Princesse », « Les amis » pour Julie ; « Sous-entendu », « D’une fille à sa mère », « Entre nous », « Je viens

Chimène Badi.

Le violon magique de David Naulin.

du sud » (Michel Sardou) pour Chimène). Autant de chansons que le public, connaisseur, n’hésitait pas à reprendre. Comme il l’a fait avec celle tirée de la comédie Starmania, « Les uns contre les autres », vibrant et émouvant hommage à une autre grande dame de la scène, Maurane, qui nous a quittés le 7 mai dernier.
Naturellement, ce sont les applaudissements nourris d’une assistance conquise qui ponctuaient chaque interprétation. Chef d’orchestre de ce concert, Julie Zenatti n’hésita pas à demander à une spectatrice qui,

comme tant d’autres, brandissait son portable, de mettre en direct sur « Facebook live », en fin de concert, ce grand moment musical.
Porteuses d’espoir, de fraternité, les deux artistes ont conclu par un « Je dis aime », de Matthieu Chedid, qui résume bien la soirée festive qu’elles ont proposée à ce public tout à sa joie et qui, par deux fois, fit revenir Julie et Chimène au micro. Lesquelles terminèrent leur concert comme au théâtre, en saluant, avec les musiciens à leur côté, des spectateurs qui, visiblement, n’avaient pas envie que cette communion s’achève. Comme on les comprend !

Le public a communié de bout en bout avec les deux artistes.

« Les uns contre les autres » : un émouvant hommage à Maurane.

En direct sur Facebook live grâce aux portables !

Un dernier salut avant de quitter la scène du centre culturel.

 

 

 

 

 

 

 

Petite photo souvenir avec les artistes pour l’équipe des bénévoles.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés