Journées du patrimoine : le fort de la Grande Haye pris d’assaut !

0

Heu-reux ! Julie, Cédric Vaubourg et leur équipe de bénévoles pouvaient arborer un large sourire : les journées du patrimoine golbéen ont largement répondu aux attentes des

Cédric Vaubourg a guidé les visiteurs.

membres de l’association Fortiff’Séré !
« Le weekend a été une vraie réussite, appréciait Julie Vaubourg, trésorière et secrétaire de l’association. Nous avons comptabilisé environ 400 visiteurs sur tout le weekend. Pour le rata du poilu, environ 120 personnes ont pu déguster ce repas dans une bonne ambiance, dans la cour

Cent-vingt convives ont partagé le fameux « rata du poilu ».

du fort ».
Il faut dire que Fortiff’Séré, en collaboration avec la société des fêtes et la Mémoire collective, avait multiplié les points d’intérêt, samedi et dimanche. Point d’orgue, naturellement, la visite de la fortification, qui débutait par un remarquable film réalisé par le Pays d’Epinal sur les fortifications de la place forte d’Epinal. En déambulant dans le fort, chacun a pu apprécier le travail de titan déjà accompli par l’armée de bénévoles. Une visite, ou plutôt quatre visites qui ont permis au public d’apprécier les commentaires, notamment ceux d’un président Cédric Vaubourg, incollable sur notre passé militaire. Et de voir, déployée, devant des véhicules de la Seconde Guerre mondiale, l’échelle mobile « Metz » de 16 m datant de la fin du XIXe siècle, offerte par l’association Sauvegarde Patrim Sapeurs-Pompiers 88 (SPSP88). Une échelle, première pièce historique de retour au fort, qui servait, naturellement, à éteindre les incendies mais permettait également aux militaires d’observatoire mobile et de correcteur des tirs d’artillerie. Un modèle du même type était en place à Golbey avant la Première Guerre

Ils avaient fière allure, nos reconstituants !

mondiale.

Des bénévoles en costumes

Mais ces journées ne se résumèrent pas à cette découverte des lieux. Des animations avaient également été mises sur pied :

… avec « maître » Zeghmouli. Sévère mais juste.

Et pour conclure, la traditionnelle dictée du Patrimoine…

causeries, expositions et, bien sûr, l’incontournable dictée du Patrimoine à laquelle se prêtèrent quelques élus ; Roger Alémani, maire, en tête.
« Parmi les exposants, poursuivait Julie Vaubourg, nous avions La Mémoire Collective de Golbey Animation, La Belle Epoque (Darnieulles), l’association SPSP88, et des particuliers tels que Jacques Hoffner et sa compagne Marie Blandine Dufour, ainsi que le maquettiste Patrick Bonnette.
Pour la rata du poilu et la buvette, ainsi que les costumes, nous avons pu compter sur l’aide bénéfique de la société de fêtes de Golbey ».

Et ils avaient fière allure, ces reconstituants habillés qui en curé, qui en poilu, infirmière, pompier,

On ne copie pas, Monsieur le maire !

soldat français et allemand des deux conflits mondiaux ou encore jolies dames de la « belle époque ». Sans oublier Gilles Provin en habit de député du début du XXe siècle.
« La matinée du dimanche s’est terminée par les discours de Monsieur le maire de Golbey et des différents présidents d’association présents, concluait Julie. Comme je le disais, ce weekend

À l’intérieur comme à l’extérieur, la visite était commentée.

fut vraiment une réussite pour toutes les parties prenantes de l’opération et nous espérons reconduire cette action, avec des nouveautés, l’année prochaine ».

Précisons que, le 28 avril dernier, Roger Alémani a signé une convention avec la Fondation du Patrimoine, permettant de récolter des fonds via un mécénat populaire pour continuer les travaux de restauration de ce fort de la Grande Haye. Si vous êtes intéressés : https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/fort-de-la-grande-haye-a-golbey

Fortiff’Séré est une association de loi 1901, n’hésitez pas à adhérer pour la soutenir.
Et si vous voulez tout savoir sur la fortification golbéenne : www.fortiffsere.fr

Un petit tour au fort… (photos Christian Aulen et Hélène Thockler)

Animation musicale avec « Titi.

Les cheminées ont été restaurées.

Des véhicules pour mettre dans l’ambiance.

Le drapeau français flotte désormais sur le fort.

Le travail de réhabilitation continue pour Fortiff’Séré…

Un superbe film relate l’histoire de la Place forte d’Épinal.

L’échelle « Metz », pièce offert par l’association SPSP 88.

Une belle reconstitution.

Petite incursion dans une salle de défense.

Une intéressante exposition sur les fortifications.

 

Julie Vaubourg, une « infirmière » dévouée… à la cause du fort.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés