Hiérarchie respectée…

0
Vincent est battu ; Benahmed signe son premier but.

Vincent est battu ; Benahmed signe son premier but.

ES Golbey – SA Spinalien : 0-5 (0-3)

Stade de la Haye le Doyen, bonne pelouse, temps froid et pluvieux. 427 spectateurs. Arbitrage de M. Roffet, assisté de MM. Bouchon et Grosmann.
Avertissement à Golbey : Cossin (40e’).
Buts : Léonard (21e), Marques (37e), Benahmed (42e et 59e), Lusamba (82e).
Les équipes
ES Golbey : Vincent, Clavier, Gueye (Berthier, 72e), Morel, Sachot, Bédel, Chéré (Mangin, 63e), Danglades (Mechenane, 50e), Cossin, Ventrella, Sall.
SA Spinalien : Epassy-Mboka, Léonard, Meyer, Diawara, Cestor, Gbegnon, Baï (Focki, 52e), Sakhi, Guibert, Marques (Colin, 60e), Benahmed (Lusamba, 60e).

« Je suis déçu, bien sûr. C’était un match de coupe ; nous ne l’avons pas joué comme un match de coupe. Epinal marque sur des coups de pied arrêtés et nous, nous ne sommes pas présents, pas assez combatifs ».
Slimane Rouani, l’entraîneur golbéen, ne cachait pas sa déception à l’issue de cette rencontre de coupe de France qui a donc rapidement tourné à l’avantage des Spinaliens…
Après le coup d’envoi (fictif) donné par l’inusable « Manu » Fonseca, à l’ESG depuis… 45 ans, le SAS

Plus de 400 spectateurs ont assisté à ce derby entre voisins.

Plus de 400 spectateurs ont assisté à ce derby entre voisins.

plombait l’ambiance dès la 21e minute ; Léonard, de la tête, trompant Vincent, suite à un corner.
Au vu de l’allant des joueurs du chef-lieu, on se doutait que les locaux allaient vivre, malgré le temps plus que frisquet, un chaud après-midi. Fait est dit : après une tête de Meyer repoussée par un des

Les locaux n'ont pas souvent inquiété l'arrière-garde spinalienne (Photos GV).

Les locaux n’ont pas souvent inquiété l’arrière-garde spinalienne (Photos GV).

montants (31e), Marques, là encore de la tête, trouvait le chemin des filets (37e).
Le SAS déroulait et à quatre minutes du repos, c’est un nouveau but de la tête, œuvre de Benahmed, qui scellait le sort de la rencontre (41e).
On ne voyait pas comment, en effet, les Golbéens allaient pouvoir inverser la tendance. Les Spinaliens maintenaient leur emprise sur le jeu et ajoutaient deux nouveaux buts par Benahmed pour son doublé (59e) et en toute fin de match par Lusamba (82e).
Les quatre divisions d’écart qui séparaient les deux formations se sont fait lourdement sentir ce dimanche. La hiérarchie a été respectée mais l’ESG n’a pas à rougir de cet échec. Epinal était tout simplement trop fort…

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés