Un salon pour les familles au CHI

0

Rendre visite à un proche hospitalisé en longue durée est souvent source d’anxiété et de tristesse. Afin de faciliter l’accueil des

Un salon pour donner un peu d’intimité aux familles et aux patients.

familles, le personnel soignant du service USLD (Unité de Soins Longue Durée) du centre hospitalier intercommunal de Golbey, soutenu par la direction, vient de mettre en place un « salon des familles ».

Catherine Libis, initiatrice du projet.

C’est mardi dernier que ce « salon des familles » a officiellement été inauguré par Bachir Filali, directeur du Centre Hospitalier Intercommunal, entouré de Nathalie Houot, chargée de communication au centre hospitalier Emile-Durkheim, du personnel soignant de USLD dont la responsable du service Anne-Sophie Lanoix, qui a succédé à l’initiatrice du projet, Catherine Libis et des représentants de la Ligue Contre le Cancer (Christine Lanois et Jacky Schneider) ; laquelle Ligue a rendu possible, par son soutien financier (à hauteur de 50 pour cent), la création de ce « Salon ». Précisons que c’est Catherine Libis qui fut l’initiatrice du projet, avec le personnel soignant (Toni Laurence, Laurent Perriaux, Angélique Mathieu) et les aides-soignants de l’USLD.
« Cet espace, apaisant et serein, offre une véritable pause aux personnes qui désirent se retrouver dans l’intimité et apporte également une sensation de bien-être et de

Bachir Filali, directeur du CHI, a inauguré ce « salon des familles » (photos CA).

réconfort lorsque la maladie et la souffrance perturbent l’équilibre d’une famille ».
« L’hôpital n’est plus une parenthèse isolée dans la vie du patient mais, souvent, un maillon d’une chaîne de soins qui durent parfois tout au long de la vie. Dans cette approche globale, l’entourage de la personne hospitalisée, en particulier la famille, est partenaire de soins à part entière, d’où l’importance du maintien des liens familiaux et amicaux admis comme une véritable démarche de soins ».
« Tout en étant au plus près de la personne que vous accompagnez, vous pouvez utiliser ce lieu de détente conçu à votre intention, prendre un peu de temps pour vous dans ces moments difficiles. Ce salon vous permet de prendre votre repas, une boisson (micro-ondes, réfrigérateur et cafetière sont à votre disposition) ou tout simplement vous détendreun peu. Vous pouvez avoir accès à ce salon de jour comme de nuit ».

Les familles bénéficient donc, désormais, des meilleures conditions possibles pour être au plus près d’un être cher hospitalisé. Une excellente formule pour se retrouver dans un espace intime et affronter, ensemble, des périodes difficiles de la vie avec sérénité.

Nathalie Houot en compagnie des représentants de la Ligue contre le Cancer, Christine Lanois (au centre) et Jacky Schneider.

Les structures de long séjour

Les USLD sont des structures de long séjour. L’admission a lieu, en général, à la suite d’une hospitalisation ou d’un passage en service de soins de suite et de réadaptation (moyen séjour). Lorsque l’état de la personne âgée ne s’améliore pas ou qu’il se dégrade au cours de l’hospitalisation ou du passage en moyen séjour, le patient peut être orienté en USLD. L’accueil de ces personnes dure alors très longtemps.
Leur état de santé nécessite, en principe, une surveillance médicale constante.
Pour être admis dans une USLD, il faut d’abord présenter des signes de perte d’autonomie importante (impossibilité de se laver, de se lever, de s’habiller et de se nourrir seul) mais aussi avoir besoin de soins médico-techniques continus.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés