Trois petites notes de musique…

0
Charlène Martin, présidente de l'école de musique.

Charlène Martin, présidente de l’école de musique.

Les parents, les frères, les sœurs sont dans la salle. Ils attendent. Ils attendent l’audition. Ce moment privilégié où les élèves

Marie à la flûte.

Marie à la flûte.

de l’école de musique, dans leur auditorium de la rue des Cigognes, vont donner un aperçu de leur travail, de leurs progrès. Le fruit des efforts consentis durant toute l’année.

Tous attendent avec impatience et, sous le regard bienveillant de Graziella Bilquez, adjointe à l’état civil, après présentation par Charlène Martin, présidente de l’école de musique et sous la direction de Julie Aubert, la directrice, les élèves ont débuté leur audition. Avec leurs professeurs responsables : Julie, Quentin, Loïc et Rodolphe.

Ce fut d’abord la classe d’orchestre qui interpréta « James Bond », de Norman Monty, suivie de Didier et Quentin pour « Georgia on my mind », de Ray Charles. Diane prit le relais avec deux ritournelles de notre enfance, « A la claire fontaine » et « Fais dodo, Colas mon p’tit frère ».

Les excellents saxophones de Marianne et David.

Les excellents saxophonistes Marianne et David.

Se succédèrent ensuite Marie, Anna et Julie pour un tango, Marianne et Isabelle avec une chanson

Le public a apprécié cette audition de fin d'année.

Le public a apprécié cette audition de fin d’année.

traditionnelle anglaise (« Scarborough fair »), Jonathan, à la batterie, avec « Haruspices », Marie à la flûte traversière et Julie au piano (« La tarte tatin », de Diot et Meunier), Marianne et David, au saxophone, pour « Kickin’it around » et un motet. Le tout récompensé par des applaudissements nourris et mérités.
C’est aux élèves de la formation musicale et éveil que revenait l’honneur de conclure cette audition. Accompagnés par un xylophone, une flûte, une batterie et un trombone, les jeunes chanteur et chanteuses ont terminé par « Que la musique est bonne », de Jean-Jacques Goldman, sous la direction de Julie.
Et c’est vrai qu’en cet après-midi, la musique était (vraiment) bonne à l’auditorium…

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés