Souvenir Roland-Donnéadieu : Pierre Renaud, trois ans après…

0

Le cœur n’y était pas mais ils sont allés jusqu’au bout. Ils ont respecté leur engagement et bouclé les 55 tours du tourniquet proposé par le Cycle

Sprint victorieux pour Pierre Laurent, devant Michel Feltin.

Sprint victorieux pour Pierre Laurent, devant Michel Feltin.

golbéen. Claude Thomas et son équipe avaient pris la décision de maintenir ce Souvenir Roland-Donnéadieu, après l’attentat de Nice. C’est cruel mais « the show must go on » et, à l’instar de l’étape du Tour de France, les engagés de l’épreuve golbéenne sont restés en selle pour accomplir leur mission. Car se retirer, annuler n’aurait rien changé. Une preuve, au contraire, que nous restons debout, vivants face au terrorisme aveugle…

Les tentatives d'échappées ont été nombreuses.

Les tentatives d’échappées ont été nombreuses.

Devant un public clairsemé, le peloton s’est donc élancé rue d’Epinal pour accomplir 55 fois la boucle d’1,5 kilomètre tracée en centre-ville. Avec Gérard Thouvenot, fidèle de cette course, au micro, le groupe n’a pas musardé en route. Le rythme a été soutenu, les tentatives d’échappées nombreuses et, comme toujours sur ce genre de circuit, l’élimination s’est faite par l’arrière. Tant et si bien que les prétendants à la victoire finale diminuaient rapidement et, à mi-course, une vingtaine seulement pouvaient encore y croire.
A dix tours du terme, le Mosellan de l’UC Messina Amnéville, Michel Feltin décidait de remettre un petit coup de turbo. Le Romarimontain Pierre Renaud sautait dans sa roue et les deux compères prenaient rapidement la poudre d’escampette. Voyant cela, Antony Giuriato se portait en tête du groupe de chasse et faisait en sorte de faciliter l’escapade de son camarade de club Pierre Renaud.

Le peloton s'est rapidement étiré dans les rues golbéennes.

Le peloton s’est rapidement étiré dans les rues golbéennes.

Les deux fuyards ne devaient plus être rejoints et c’est au sprint qu’allait être jugée l’arrivée. A ce petit jeu, c’est le Vosgien qui se montrait le plus véloce. Neuvième en 2015, le Romarimontain accrochait de nouveau son nom au palmarès de ce Souvenir Roland-Donnéadieu, puisqu’il s’était déjà imposé en 2013.
Premier Golbéen, Léopold Petitdemange prend la dixième place.

Le classement

Pierre Laurent s'était déjà imposé en 2013.

Pierre Laurent s’était déjà imposé en 2013.

1. Pierre Renaud (UC Remiremont), 2. Michel Feltin (UC Messina Amnéville), 3. A. Chaplet (Macadam’s Cowboys), 4. C. Hager (Schwenheim), 5. Y. Gras (EC Stéphanois), 6. M. Beauchand (Issoire), 7. A. Grimard (Hettange), 8. L. Gros (Macadam’s Cowboys), 9. S. Bernhard (Schwenheim), 10. L.

Comme d'habitude, Gérard Thouvenot a animé le critérium.

Comme d’habitude, Gérard Thouvenot a animé le critérium.

Petitdemange (Cycle golbéen),
11. T. Chevrin (Sarrebourg), 12. R. Lambolez (Eckwersheim), 13. N. Marchand (Schwenheim), 14. H. Hoyon (VC Dolois), 15. J. Huss (Creutzwald), 16. C. Sprungard (La Steigeoise), 17. A. Giuriato (UC Remiremont), 18. G. Nurdin (TMC), 19. F. Eisenbraun (Saitne-Croix-en-Plaine), 20. N. Grill (Schwenheim),,
21. R. Boulanger (JEC Déodatienne), 22. D. Lavigne (La Steigeoise), 23. M. Deloy (Cycle golbéen), 24. M. Spedding (Hettange Grande), 25. B. Hirschehahn (Neuves-Maisons), 26. E. Manzoyer (ASPTT Nancy), 27. G. Chaudey (EC Stéphanois), 28. M. Chaudey (EC Stéphanois), 29. F. Minoux (Sarreguemines), 30. V. Hoyon (CC Etupes).

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés