« Si on chantait » : Ozanam a joué juste

0

Rien de tel que le chant pour rassembler. En proposant, dans les locaux du centre social Louise-Michel, rue

Jean-Paul aux manettes.

Tous ont poussé la chansonnette (CA).

Louis-Blériot (où se déroulent ses différents ateliers), un après-midi chantant, l’association Ozanam 88, présidée par Marie-Christine Aubel, a rassemblé une quarantaine de personnes pour une demi-journée placée sous le signe de la chanson. Le but : permettre aux personnes âgées isolées de conserver du lien social mais également sensibiliser les aidants familiaux et professionnels, notamment en leur permettant de transporter celles et ceux qui désiraient participer à la fête.
Louise-Michel, bien sûr, Vosgelis, l’ADMR et l’ADAVIE étaient associés à ce karaoké, orchestré par Jean-Paul, qui, manifestement, a fait l’unanimité.

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés