Sainte Cécile dignement fêtée

0

L’orchestre d’harmonie a, une nouvelle fois, conquis les mélomanes qui s’étaient déplacés, dimanche au centre culturel, pour écouter les concertistes

200 personnes ont apprécié ce concert de la Sainte-Cécile (photos CA).

golbéens, placés sous la direction du chef Arnaud George. Et les quelque 200 personnes, élus en tête, ont grandement apprécié le répertoire proposé par les 25 membres de cet orchestre, à l’occasion de la Sainte-Cécile, patronne des musiciennes et des musiciens.
Présenté par la présidente Charlène Martin, l’ensemble  nous a transportés dans le monde cinématographique puisque ce concert, en deux parties, a fait la part belle aux musiques de film. De « Out of Africa » et « Danse avec les loups », de John Barry, à « The Rock » (musique à « trois mains » écrite par Hans Zimmer, Nick Glennie-Smith et Harry Gregson-William), le public fut au cœur de l’action. Comme avec « The Great Escape », de Elmer Bernstein, que nous connaissons sous le titre français de « La Grande Évasion », avec Steve McQueen.

Une belle prestation de l’orchestre d’harmonie, placé sous la direction d’Arnaud George.

Mais il n’y a pas eu que des références au 7e art. « On the Edge of Tomorow », de Michaël Sweeney, rappela les inondations de 2008 en Iowa alors que « Town of the Seven Hills » (« La Ville aux Sept Collines »), de Jacob de Han, nous raconte l’histoire de la ville de Tulle. Enfin, avec « A Day in Space »

Charlène Martin, présidente de l’Union musicale.

(James Curnow), l’orchestre nous envoie en orbite autour de notre bonne chère vieille Terre…
Un après-midi sous le signe de la grande musique que tout le monde a savouré.

« Convergence », le 30 novembre à l’auditorium

Le prochain rendez-vous de l’Union musicale, proposé par aura lieu à l’auditorium l’école de musique, rue des Cigognes, avec le concert du quatuor de cordes mirecurtien « Convergence », vendredi 30 novembre, à 20 h 30.
Sous la direction de Laurent Causse, violon super soliste de l’Opéra national de Lorraine, Léopoldine Lezean, Virginie Didierjean et Yann Regnault nous conduiront de Buenos Aires à Venise ; de Piazzolla à Vivaldi.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés