Régional de jeu provençal : Pont-à-Mousson sacré

0

Le président Pierre Galmiche, en compagnie de « sa » triplette golbéenne (photos JFL).

Quand on évoque le « jeu provençal », cela fleure bon le soleil, la chaleur. On imagine le chant des cigales, l’accent chantant des

Le jeu provençal, une discipline moins répandue, dans les Vosges, que la pétanque.

gens du sud… A Golbey, le week-end dernier, on était loin de cet aspect rieur et chaleureux. Froid et pluie (par intermittence) ont été les compagnons guère bienvenus des 96 joueurs réunis sur le boulodrome de la Haye le Doyen pour disputer le championnat de Lorraine organisé par le club cher au président Pierre Galmiche.

Mais qu’importent les conditions détestables : les 96 joueurs venus des quatre départements lorrains (8 équipes vosgiennes, 8 meurthe-et-mosellanes, 12 mosellanes et 4 meusiennes) ont défendus chèrement leur peau, espérant tous décrocher le titre

Karine Schmitt, présidente du comité Grand-Est de la FFPJP.

qui les enverrait à Castelnaudary (Aude), lieu dédié au championnat de France des 16, 17 et 18 juin. Et les heureux veinards sont mussipontains ; Sébastien Thiriot, Jérôme Nunès et Julien Eichelberger seront donc au rendez-vous, le mois prochain, au pays du cassoulet.

Parmi les 32 triplettes en lice, celle de Golbey (Moeckes/Dieudonné/Duponcel), après avoir remporté ses deux matchs de poule, s’est inclinée, en huitièmes de finale, face aux futurs lauréats (11-7).
A noter la présence, lors de l’épreuve golbéenne, de Madame Karine Schmitt, présidente du comité régional Grand-Est de Pétanque et Jeu Provençal.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés