Prix de la Ville de Golbey : Navarro en patron

0

Les Alsaciens aiment bien Golbey… On pourrait presque dire qu’ils en ont fait leur terrain de chasse privilégié… L’an dernier déjà, avec Martin Deschatres devant Emile Canal,

Le patron, c’est Navarro !

84 coureurs au départ de ce 39e Prix de la Ville de Golbey (photos GV).

Schwenheim et Haguenau avaient annoncé la couleur. Bis repetita ce lundi de Pâques puisque les cinq premières places du 39e Grand Prix de la Ville de Golbey sont trustées par nos voisins.
Il fallut attendre la mi-course pour voir les choses se décanter. Il y eut, bien sûr, comme c’est toujours le cas sur les « tourniquets » (38 tours d’une boucle de 2,1 km), des escarmouches mais chacune fit long feu. Cependant, la côte « casse pattes » de la rue Jean-Jacques-Rousseau, au sortir de la rue des Cigognes fit son œuvre au fil des tours. Un groupe de 17 éléments mit le nez à la fenêtre et, rapidement, le trou se fit. 55 secondes d’avance puis 1’05. A 12 boucles du terme, ils n’étaient plus que six, tous alsaciens, en tête : Julien Navarro, Victor Thomas, Renaud Vincent, Lucas Brondani, Simon Bolot et Antoine Burger (3e du championnat de France juniors et champion junior du Grand Est) alors que le Golbéen Raphaël Ruffinoni, un des animateurs de la course avec son camarade de club Guillaume Poisson, était décroché.
L’écart était suffisamment conséquent pour se dire que le vainqueur était parmi les six fuyards. Et l’on eut vite l’identité du successeur

Une femme dans la course : Jessy Andrade (Haguenau).

de Martin Deschatres puisqu’au 27e tour, Julien Navarro, avec son coéquipier  Victor Thomas, décida de fausser compagnie à ses petits

Plusieurs escarmouches ont dynamisé l’épreuve.

camarades. Et comme ceux-ci n’étaient pas décidés à chasser, l’écart ne fit que croître. Simon Bolot et Arnaud Schlienger s’extrayaient bien du groupe mais il était trop tard pour revenir. Julien Navarro, l’homme fort de ce lundi de Pâques, terminait en roue libre sous les yeux du maire, Roger Alémani, avec une confortable avance, chaleureusement applaudi par un public assez nombreux ; de quoi satisfaire le président Claude Thomas et son équipe du Cycle Golbéen qui avait réuni, pour cette épreuve, un peloton d’envergure, avec 84 éléments, le double de l’an dernier !

Le classement

1. Julien Navarro (Pédale d’Alsace), 2. Simon Bolot (AC Thann), 3. Arnaud Schlienger (VC Sundgovia Altkirch), 4. Antoine Burger (VC Wittenheim), 5. Quentin Bezza (VC Unité Schwenheim), 6. Aymeric Chaplet (Team Macadam’s Cowboys), 7. Mathias Cuny (Pédale d’Alsace), 8. Nils Marin (UC Remiremont), 9. Victor Thomas (Pédale d’Alsace), 10. Lucas Brondani (VC Sundgovia Altkirch),

Julien Navarro et Victor Thomas ont pris la poudre d’escampette.

La répétition de la montée de la rue Jean-Jacaues-Rousseau a fait mal aux jambes.

11. Emile Canal (VC Sundgovia Altkirch), 12. Antoine Poirot (La Vôge VTT), 13. Renaud Vincent (VC Eckwersheim), 14. Simon Gourc (La Vôge VTT), 15.Lilian Schneider (AC Thann), 16. Célestin Hager (VC Unité Schwenheim), 17. Pierre Renaud (UC Remiremont), 18. CyrilleNoo (Cycle Golbéen), 19.Gautier Chaudey (PE Haguenau TRM), 20. Théo Boyer (Cycle Golbéen) (…),

22. L éopold Petitdemange (Cycle Golbéen), 24. Antony Giuriato (UC Remiremont), 27. Paul Haton (UC Remiremont), 28. David Menette (UC Contrexéville/Mirecourt/Vittel), 30. Alex Orillard (La Bressaude Route Verte), 41. Damien Richard (Cycle Golbéen), 43. Arnaud Thomas (Cycle Golbéen), 44. Julien Duval (Cycle Golbéen), 45. Raphaël Ruffinoni (Cycle Golbéen).

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés