Marché de Noël : chaleur et convivialité

0

À la société des fêtes, fin d’année rime toujours avec activité. Intense. Si Gilles Mussier et son armée de bénévoles sont souvent sur la brèche, quand arrive décembre, c’est

Inauguration officielle du troisième marché de Noël.

l’effervescence. Du défilé de la Saint-Nicolas au repas de la Saint-Sylvestre, en passant par les visites aux maternelles, elle ne chôme pas, la SDF !

Copieuse séance de dédicaces pour le Goncourt 2018, Nicolas Mathieu.

Point d’orgue de cette débauche d’énergie : le marché de Noël. Le troisième du nom a, une nouvelle fois, conquis le nombreux public. Salle Barbelouze, dans les (magnifiques) chalets, sous les tonnelles ou chapiteaux, 42 exposants ont proposé de l’artisanat « fait main », que ce soit en décoration ou en alimentaire. Le tout dans l’esprit des marchés de Noël traditionnels.
Naturellement, le père Noël en personne était présent durant ces deux jours d’animations sur la place Jean-Alémani où tout était concentré, ce qui ajoutait un petit côté convivial et chaleureux qui, maintenant, fait la réputation de ce marché de Noël golbéen.
Après la mini-parade emmenée par l’orchestre d’harmonie de Golbey et le club de twirling bâton, le char déposa le père Noël

Un petit coucou inattendu des pères Noëls bikers !

Impressionnant, le grand ours blanc !

devant le marché qu’il inaugura avec le maire Roger Alémani, au milieu de la foule. Les badauds purent ensuite déambuler parmi les différents stands dont un accueillit l’enfant du pays, Nicolas Mathieu, le tout frais prix Goncourt, venu dédicacer son ouvrage porté à la postérité par l’Académie éponyme, « Leurs enfants après eux ».

Roger Alémani récompense le plus beau stand tenu par Camille Thomas.

Inutile de dire qu’ils furent nombreux à se presser pour obtenir la signature de l’auteur !
Le lendemain dimanche, c’est la chorale « Cantus Golbissimo » qui lança la deuxième journée avec des chants de circonstance ; journée qui accueillit un hôte de taille : le grand ours blanc. Et grand, il l’était puisque l’ursus maritimus culminait à… 4 mètres de haut ! De quoi, vraiment, se sentir tout petit. L’ours polaire venu de Maxéville tint la vedette durant l’après-midi, pour le plus grand plaisir des enfants qui purent également profiter de balades à poney grâce à l’Écurie du lac et calmer un petit creux en savourant

Les plus beaux dessins récompensés.

une crêpe, des marrons chauds tout en buvant un bon chocolat ou, pour les plus grands, un vin chaud.

Une petite photo avec le père Noël !

Deux jours festifs venaient de s’achever, bercés par les musiques de Noël distillées par le « carillon de Titi » et chacun rêve maintenant à l’édition 2019.
En attendant, pour franchir le pas de la nouvelle année, le président Gilles Mussier et son équipe de la société des fêtes vous donnent rendez-vous pour le repas dansant de la Saint-Sylvestre, le 31 décembre, au centre culturel. Il reste quelques places alors, n’hésitez pas ! Réservations au 07 81 63 69 92 ou au 06 62 57 27 06.

Photos Christian Aulen et Gilles Varin
Reportage vidéo complet à voir sur Canal Golbey

Une mini-parade pour ouvrir le marché de Noël

 
 
 
 

 

Des stands à foison

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

 
 

 

 

 

Des animations appréciées

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés