Littérature : Nicolas Mathieu, fierté golbéenne !

0

Il est né à Épinal, vit à Nancy mais son enfance est à Golbey. C’est là, rue Thiers prolongée, qu’il passera toute sa jeunesse.
Encouragé par ses enseignantes qui voient, dans ses essais d’écriture, tout son potentiel, Nicolas, fils d’un électro-mécanicien et d’une comptable et qui a toujours voulu être écrivain, poursuit son rêve.
Auteur d’un mémoire universitaire de maîtrise en arts du spectacle à l’université de Metz (« Terrence Malick : portrait d’un cinéaste en philosophe »), Nicolas devient ensuite journaliste pour un site d’information en ligne, Web Air Lorraine et écrit un premier récit vers 22 ans.
Mais c’est en 2014 qu’il acquiert sa notoriété avec sa première publication, intitulée « Aux animaux la guerre ». Roman qui lui vaut, la même année, le prix Erckmann-Chatrian puis le prix Mystère de la critique un an plus tard et, enfin, le prix du roman au Festival du goéland masqué, à Pernmarc’h, dans le Finistère.
L’ouvrage connaît un tel succès qu’il est adapté pour France 3, sous le même titre, en 6 épisodes de 52 minutes, réalisés par Alain Tasma et doit être diffusé en cette fin d’année 2018.
Si les débuts n’ont pas été simples, Nicolas Mathieu, par ce premier roman, entrait dans le monde des auteurs à succès, reconnus par ses pairs.
Et ce talent, il vient d’être confirmé de la plus éclatante des manières puisque Nicolas, ce mercredi, s’est vu attribuer le prestigieux prix Goncourt qui récompense des auteurs d’expression française. Créée par le testament d’Edmond de Goncourt en 1892, la Société littéraire des Goncourt a été officiellement fondée en 1902 et le premier prix décerné le 21 décembre 1903.
Le prix annuel est décerné au début du mois de novembre par l’académie Goncourt, après trois présélections successives, en septembre et en octobre, parmi les romans publiés dans l’année en cours. Il est le prix littéraire français le plus ancien et l’un des plus prestigieux !
En lice avec d’autres auteurs, Nicolas Mathieu a donc fébrilement attendu le verdict du jury de l’académie Goncourt, présidée par Bernard Pivot. Un jury composé de Didier Decoin, Pierre Assouline, la Nancéienne Virginie Despentes et Philippe Claudel (absent mercredi mais qui a tout de même fait parvenir son vote). Et c’est Didier Decoin qui, comme le veut la tradition, est venu annoncer le résultat à la meute de journalistes présents au restaurant Drouant : au 4e tour de scrutin, le prix Goncourt 2018 est attribué à Nicolas Mathieu pour son roman « Leurs enfants après eux » !
Après l’Erckmann-Chatrian, le Goncourt pour son… deuxième roman : une véritable prouesse qui en dit long sur ses qualités d’écrivain. Nicolas Mathieu fait désormais partie des grands de la littérature française !

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés