Les « Premiers pas » bientôt opérationnels

0
Roger Alémani a accueilli les élus pour une visite de la crèche intercommunale.

Roger Alémani a accueilli les élus pour une visite de la crèche intercommunale (Photos CA).

C’est le 7 janvier prochain qu’ouvrira la crèche intercommunale « Premiers pas », rue Eugène-Lutherer, dont la première pierre avait été posée le 19 décembre 2015. Presqu’un an après le lancement de ce vaste chantier, les principaux élus concernés se sont retrouvés autour de Roger Alémani, vice-président de la Communauté d’Agglomération d’Epinal et maire de Golbey, pour une visite « pré-inaugurale », histoire de constater que les travaux touchent à leur fin et que tout sera prêt à temps pour accueillir les premiers bambins. Une visite commentée par les principaux concepteurs d’un ouvrage qui aura nécessité une enveloppe de

MM. Bouillon (à gauche) et Moretton.

MM. Bouillon (à gauche) et Moretton.

Les élus, attentifs aux explications de M. Lecoeur, architecte.

Les élus, attentifs aux explications de M. Lecoeur, architecte.

quelque 2 millions d’euros, subventionnés en partie par la Caisse d’Allocations Familiales, le Conseil Départemental des Vosges et le Conseil Régional de Lorraine.

Un projet né en 2013

Michel Heinrich, président de la CAE, député-maire d’Epinal, excusé, c’est donc Roger Alémani qui offrait l’hospitalité aux vice-présidents de la Communauté Jean-Claude Moretton (responsable Petite Enfance), Paul Raffel, Philippe Soltys

et Dominique Momon, aux maires MM. Cossin (Darnieulles), Dubois (Sanchey), Baraban (Chaumousey), M. Perrin (adjoint) représentant Yannick Villemin, vice-président CAE, maire de Girancourt, les adjoints et conseillers de la municipalité de Golbey.
Après le mot de bienvenue, Roger Alémani, en préambule, rappelle la genèse du projet, mis sur les rails en 2013 et le respect de l’engagement

La crèche ouvrira ses portes le janvier 2017.

La crèche ouvrira ses portes le 7 janvier 2017.

de Michel Heinrich, qui a fait que la crèche intercommunale a pu voir le jour. Sa construction a débuté en octobre 2015 et l’ouverture est donc prévue le 7 janvier 2017. Roger Alémani met en

avant le développement durable et la volonté de réduire au maximum les coûts de fonctionnement. Il précise que, « s’il existe trois crèches sur le secteur (Pôle Petite Enfance à Epinal, « Pain d’épices » à Deyvillers « Les Doudous » à Thaon), « cela manquait sur notre territoire. L’agglo peut être fière de cet équipement ».

Utiliser toutes les énergies

Les panneaux photovoltaïques fourniront l'énergie au bâtiment.

Les panneaux photovoltaïques fourniront l’énergie au bâtiment.

Jean-Claude Moretton explique ensuite que la crèche pourra accueillir 40 enfants avec une extension possible de 20 places supplémentaires. Elle comprendra 4 espaces : crèche collective, espace modulable, relais assistances maternelles et espaces communs. Tout ceci a été fait en collaboration avec la CAF. Une douzaine de personnes travailleront sur le site.
MM. Bouillon, du cabinet Bouillon – Bouthier (maître d’œuvre de la crèche) et Lecoeur (architecte au cabinet Bouillon – Bouthier) offrent ensuite une visite guidée de l’établissement.  Les élus ont pu apprécier les différentes zones (salle de change, coin allaitement, espaces jeux, espaces repas,

Pierre-Yves Torrent, directeur de la société Li-Mythra.

Pierre-Yves Torrent, directeur de la société Li-Mythra.

etc.) de cette structure de 955 m2 édifiée sur un terrain de 4 500 m cédé par la commune de Golbey à la CAE. Les menuiseries sont en hêtre, l’ossature allie bois et aluminium ; membranes PVC pour la toiture, éclairage tout Led, isolation par panneaux bois de la société Pavatex. Le bâtiment, que les concepteurs ont voulu ludique, possède de nombreuses ouvertures « à hauteur d’enfant » et est agrémenté, en extérieur, par des arbres stylisés pour les descentes des eaux pluviales.

Emilie

Emilie Maillard, conseillère en Energie Partagée à l’ALEC.

Le plus innovant, comme l’explique ensuite Emilie Maillard (conseillère en Energie Partagée à l’ALEC, Agence Locale de l’Energie et du Climat), concerne l’énergie. La société Li-Mithra, basée à Uxegney a été chargée de la partie chauffage. Pierre-Yves Torrent, président et technicien de cette société a détaillé le fonctionnement des panneaux interactifs mis en place ; « panneaux ayant les capacités de récupérer les différentes énergies : irradiation visible utilisée par les panneaux photovoltaïques, irradiation thermique captée par les panneaux solaires thermiques, irradiation terrestre (effet solaire sur la terrer stockée le jour et rendue la nuit), la pluie (qui possède un coefficient de transfert thermique de 25 fois supérieur à l’air) et le vent (qui transporte l’énergie thermique d’un point chaud à un point froid) ».
Le système Li-Mithra, qui utilise l’énergie solaire, produit l’énergie conforme aux besoins, évite les pertes en ligne, est écologique, très productif (il utilise l’interactivité des énergies citées plus haut pour atteindre les productions attendues par l’utilisateur).
Bref, que du positif grâce aux 39 panneaux de cette nouvelle génération d’énergie qui permettront de réduire considérablement les coûts.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés