L’art s’expose… et attire la foule

0

Chaque année, un thème différent. Pour souffler ses dix bougies, « L’art s’expose » avait décidé de nous emmener au pays des contes. Golbey Animation, maîtresse de cette

Martine Chrisment, présidente de Golbey Animation, a accueilli les exposants.

exposition, avait réuni quelques 80 artistes amateurs, dont les enfants des loisirs jeunes de Golbey Animation. Ainsi, dans le cadre de l’accueil périscolaire, Lorenzo, Hawa, Emma, Émeline, Célia, Lilou, Valentin, encadrés par Adeline, présentèrent leur projet « Niki », Julia, Émeline, Romane F., Kié, Luca, Zoé, Romane A., dirigés par Sandrine, le projet « Création artistique d’un personnage de conte », Célia, Lilou, Luca, Arièle, Mathis, sous la responsabilité de Yanick, leur projet « Création d’un conte ».

L’orgue de Barbarie de Denis Perry.

Des jeunes artistes en herbe qui virent se mêler à la soixantaine d’artistes amateurs mais très talentueux.
Ainsi, alors que les visiteurs étaient accueillis par l’orgue de Barbarie et le manège de chevaux en bois, faits main, de Denis Perry, l’on put découvrir les fort belles maquettes de Michel George. Cet ancien de la STAHV (Société des Transports Automobiles des Hautes-Vosges), qui fait partie de la section modélisme de Golbey Animation présidée par Monsieur Morel, réalise des maquettes depuis 1992. Des maquettes liées à son ancienne profession, bien sûr et uniquement à partir de photos. Jamais de plan ! Actuellement, il se penche sur un car Saviem C1 de 1960. Et on ne doute pas que  ce véhicule sera on ne peut plus conforme au modèle, quand on voit la qualité de sa dernière réalisation, la « navette » gratuite qui circule dans l’agglomération, que Michel Morel fit circuler au centre culturel lors de cette exposition.

Michel George (à gauche) et Michel Morel et les maquettes de bus.

 

Jean-Paul Roger, le roi des silhouettes en fil de fer.

Une exposition qui nous permit d’apprécier les multiples œuvres de ces artistes amateurs. Objets en tissu, céramique, broderies, bijoux, cartonnage, dentelle aux fuseaux, photos, dessins, peintures (aquarelle, acrylique, huile), sculptures, meubles relookés, maquettes en bois, vitrail, réalisations en bois tourné, parchemin, plaques de porte, chaussons en cuir pour enfants, costumes, quilling (paperolles en français, technique créative où l’on compose des objets en volume avec des bandes de papier), sacs… Bref, une multitude de créations tout droit sorties de l’imagination de ces femmes et hommes qui ont de l’or dans les mains !
Et que dire des tableaux en fil de fer de Jean-Paul Roger. Des silhouettes de personnages réels ou imaginaires mais toutes faites d’un seul tenant, sans découpes du fil. Une véritable prouesse !
Durant cinq jours, le public put donc admirer les magnifiques réalisations de tous ces passionnés à l’imagination débordante.
Les enfants ne furent pas oubliés à « L’art s’expose » puisque plusieurs ateliers leur étaient proposés : calligraphie, origami, dessin et confection de la robe de Cendrillon.

Des ateliers pour les enfants (photos IS)


 

 

 

 

En flânant dans les stands… (photos Christian Aulen)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés