L’ACAG est morte, vive l’UPG !

0

Il était inconcevable qu’un chef-lieu de canton ne possédât point d’association de commerçants. D’autant que Golbey, dans tous les domaines, est plutôt bien pourvu puisque, au dernier recensement de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), notre commune regroupe quelque 509 établissements, toutes activités confondues !
Il existait bien une amicale mais, pour diverses raisons, celle-ci affichait un électrocardiogramme plat. Et il fallut que « docteur » Daniel Claudel (fondateur de cette amicale) se penche à son chevet et relance la mécanique pour que l’union se fasse et qu’une entité commerciale soit remise sur pied.
On parle d’union et plus d’amicale. Et plus de commerçants et artisans mais de professionnels. Telle est la volonté de celles et ceux qui ont décidé de reprendre les rênes. « Nous avons dissout l’ancienne amicale car nous voulions repartir en insufflant de la jeunesse et du dynamisme, explique Sandrine Buqa, co-présidente (avec Julien Léonard) de la toute nouvelle union. Nous avons également décidé d’une présidence à deux têtes, un

Le bureau de l’Union des Professionnels de Golbey.

homme et une femme, pour une meilleure complémentarité. Et aussi d’avoir un représentant à la Chambre des métiers et une représentante à la Chambre de commerce ».
L’Union des Professionnels de Golbey (UPG) est donc née. Pourquoi « professionnels » ? Eh bien tout simplement parce que « Golbey possède un large éventail d’activités, poursuit Sandrine. En créant l’Union des Professionnels, nous ouvrons notre association à tous les corps de métiers de la ville ». Et Julien Léonard de préciser : « Il est bénéfique, voire indispensable, pour les professionnels, de se créer ou de développer un réseau dans leur propre ville ».
Avec une équipe jeune et dynamique, l’Union est donc prête à relever tous les défis ! La motivation est là et les idées ne manquent pas. « La foire aux beignets râpés ne sera pas notre seule activité, promet la co-présidente de l’UPG et nous établirons un calendrier. Nous allons créer un nouveau logo et également mettre en place, comme cela s’est fait au niveau municipal, des professionnels référents de quartier qui s’occuperont des commerces de leur secteur ».
Prêts à retrousser les manches ? Incontestablement et ce ne peut être que valorisant pour notre ville. Mais, naturellement, les intronisés désirent étoffer leur groupe. « Nous recherchons des volontaires pour adhérer, s’investir ou simplement soutenir notre groupe », concluait Sandrine.
Gageons qu’un tel enthousiasme incitera les nombreux professionnels golbéens à suivre le mouvement.

La première réunion du bureau de l’UPG se tiendra le mercredi 29 novembre à 19 h 30, au Relais social, rue de la Plaine. A l’ordre du jour : validation de l’agenda 2018 ; le point sur les adhésions.

Le bureau de l’UPG

2 co-présidents : Julien LÉONARD (« Grondin Aspiration »),  Sandrine BUQA (« Cosmetic KS »).
Secrétaire : Muriel ADAM (« Allianz »)
Secrétaire adjointe : Ophélie ARMAND (« Rose Passion »)
Trésorière : Isabelle ANCEL (« Ancel Pièces Auto »)
Trésorier adjoint : Clément PIERRON (« Banque Populaire »)

Contacts

Sandrine BUQA (06 58 63 14 79)
Julien LÉONARD (06 10 80 95 10)

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés