Journée de la Déportation : en finir avec la xénophobie

0

Personne ne doit oublier le sacrifice de milliers d’innocents victimes de la barbarie.

Le devoir de mémoire… Quoi de plus important, en ces périodes troubles, ces conflits qui secouent et déchirent le monde, mettent en péril les démocraties, voient la montée du prosélytisme, que de rappeler tout ce que nos aïeux ont accompli pour que la devise de notre beau pays, « Liberté, Egalité, Fraternité », reste à tout jamais ancrée au plus profond de nous-mêmes…
Dimanche, devant le monument aux morts, la municipalité de Golbey, conduite par Pascal Larrière, premier adjoint, représentant Roger Alémani, maire, excusé, en présence des autorités militaires, des associations patriotiques et porte-drapeaux, a, comme partout en France rendu hommage aux Victimes et Héros de la Déportation.
« La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires. Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’Histoire mais bien vers notre présent et notre avenir ».

Un hommage unanime.

Pascal Larrière débutait ainsi la lecture du message rédigé conjointement par la Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR), la Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP), la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD), l’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus (UNADIF), avec la participation d’Associations et Amicales de Camps.
« La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort. Face à la montée du nationalisme, de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme, au déchaînement de fanatismes politiques ou religieux et à la fréquente remise en cause des principes du droit et de la démocratie, le message des déportés est d’une brûlante actualité (…) ».
Puissent ce message et le sacrifice de toutes celles et ceux qui ont payé de leur vie le simple fait qu’ils embrassaient une croyance honnie par des hommes devenus bourreaux au service d’une idéologie ignoble, rester à tout jamais présents dans toutes les mémoires et que rien ne viennent les effacer…

Cérémonie de la Victoire du 8 mai 1945

Autorités civiles et militaires, délégations patriotiques, population se retrouveront devant le monument aux morts le lundi 8 mai prochain, à l’occasion de la cérémonie commémorative de la Victoire du 8 mai 1945, à partir de 10 h 30 . Vin d’honneur salle Barbelouze à l’issue de ce rassemblement.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés