Fête des voisins : convivialité et bonne humeur !

0

C’est le quartier de Maximont, salle Schuman, qui a lancé cette fête des voisins.

Salle Schuman, foyer Charlet, étang des Acacias : trois quartiers en effervescence pour un rendez-vous traditionnel. Démarrée vendredi du côté de Maximont, la fête des voisins s’est terminée dimanche autour du plan d’eau de la rue des Acacias.
Journée de convivialité et de partage, cette fête des voisins a vu le jour à Paris, en 1999, à l’initiative d’Atanase Périfan, dirigeant d’associations (fondateur entre autres de celle des « Voisins solidaires ») et conseiller municipal parisien. Un an plus tard, l’association des maires de France étend ce rendez-vous à l’ensemble du pays : la fête est lancée !
Pour renforcer les liens de proximité et lutter contre l’isolement, ces rassemblements de quartier ont bien grandi depuis. Partout dans l’Hexagone, comme à Golbey, autour d’une bonne table, les relations se nouent, les discussions vont bon train ; bref, ces retrouvailles font un bien fou à tous ceux qui profitent de ces instants privilégiés.
Vendredi, c’est du côté de Maximont – Les Blancs Champs que Jacky Millot et Séverine Hector-Georges, les délégués de quartier avaient, comme les années précédentes, décidé de réunir ceux qui le désiraient salle Robert-Schuman. 90 personnes avaient répondu à l’appel.

Convivialité et bonne humeur au foyer Charlet.

Un petit barbecue entre voisins, rue du Coteau (photos FV).

Le lendemain, ce sont les délégués de Grandrupt (Sophie Krebs et Patricia Collé) et Haxo (Lydie Bellounis et Alain Durpoix) qui avaient uni leurs efforts pour réunir, au foyer Charlet, les habitants de leur quartier pour, là aussi, partager un bon repas. François Virtel, de son côté, délégué du Haut du Gras avec Robert Bianchi, avait organisé, à l’initiative d’un résident, Monsieur Hiroux, un barbecue en commun rue du Coteau.

43 chevaliers de la gaule sont venus taquiner la truite.

Gros succès du concours de pêche

Et c’est dimanche que rideau tombait sur cette fête des voisins 2018, rue des Acacias où Xavier Vichard, Karol Rozenski (Centre 1), Édouard Grousset, Gilbert Didierjean (Centre 2) et leurs équipes étaient sur le pied de guerre de très bonne heure. Parce que, aux Acacias, il y a, bien sûr, le repas (qui a réuni 70 convives) mais aussi le désormais traditionnel concours de pêche. Et les disciples de saint Pierre avaient répondu à l’appel puisqu’ils étaient 43 (39 l’an dernier) à tenter de remplir leur bourriche. Avec des truites lâchées dans le plan d’eau la veille par la pisciculture Dalleu.
Lors de ces rassemblements, les élus, Roger Alémani, maire et Denis Unal, conseiller délégué

Le terrain des Acacias n’a pas désempli dimanche.

aux quartiers en tête, ont rendu une visite sympathique et appréciée, partageant le repas avec ceux qui avaient décidé de participer à cette fête.

Les classements
(1 poisson = 5 points ; 1 gramme = 1 point) 43 pêcheurs

Filles : 1. Éva Ruer, 534 points (6 poissons, 504 grammes) ; 2. Shanon Goery, 84 points (8 poissons, 44 grammes) ; 3. Mathilde Lafontaine.

Et une truite, une !

En communion avec la nature.

Qu’importe le flacon…

Garçons : 1. Louis Demangeon, 2 008 points (8, 1 968); 2. Ethan Charton, 1 059 points (20, 959) ;  3. Kevin Hector-Georges, 473 points (20,

C’est l’heure de la pesée…

373) ; 4. Stan Poirot, 293 points (14, 223) ; 5. Dylan Hiroux, 167 points (9, 122) ; 6. Edem Chopot, 167 points (8, 107) ; 7. Valentin Hiroux, 78 points (4, 58) ; 8. Elioth Duffour, 53 points (2, 43) ; 9. Célestin Hiroux, 40 points (2, 30) ; 10. Mathieu Lafontaine ; 11. Hugo Dechassat.
Femmes : 1. Deborah

Les « cuistots » à pied d’oeuvre…

La bourriche se remplit…

Place aux classements.

Décrocher le poisson, tout un art…

Les enfants n’auraient pas donné leur place !

Filippini, 821 points (3, 806) ; 2. Stéphanie Marotel (victorieuse en 2016 et 2017), 500 points (5, 475) ; 3. Séverine Hector-Georges, 384 points (15, 309) ; 4. Aurélie Hiroux, 40 points (2, 30) ; 5. Hélène Lafontaine.

Hommes : 1. Michel Hiroux, 20 145 points (8, 20 105) ; 2. Sébastien Demangeon, 1674 points (5, 1 649) ; 3. Rudy Philippini, 866 points (33, 701) ; 4. Albert Férina, 813 points (14, 743) ; 5. Cyril Gérardin, 768 points (38, 578) ; 6. Gilles Balland, 755 points (10, 705) ; 7. Ludovic Bosmayer, 619 points (11, 564) ; 8. Daniel Badonnel, 460 points (4, 440) ; 9. Claude Cousin, 248 points (14, 178) ; 10. Arnaud Dufour, 187 points (3, 172) ;
11. Émeric Brallet, 142 points (7, 107) ; 12. Tahas Boudgemal, 122 points (6, 92) ; 13. Roger Barrat, 20 points (1, 15) ; 14. André Georges ; 15. Bernard Parison ; 16. Jean-François Philippini ; 17. Christophe Poirot ; 18.Nicolas Brallet ; 19. Nicolas Dechassat ; 20. Aurélien Ruer ;
21. Tony Goeury ; 22. Mickaël Poirot ; 23. Julien Chopot ; 24. Andrew Filippini.

Les podiums 2018 (photos Gilles Varin et Jean-François Labouglie)

Filles.

Garçons.

Femmes.

Hommes.

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés