Concours des maisons fleuries : les mains vertes récompensées

0

Lundi, de bon matin, tout le monde était sur le pont. Tout le monde, c’est-à-dire les membres du jury des maisons fleuries. Rendez-vous devant la

Petite pause pour le jury sur un des ponts superbement mis en valeur par les services techniques de la ville.

Petite pause pour le jury sur un des ponts superbement mis en valeur par les services techniques de la ville.

mairie pour le départ, chacun son petit bloc à la main, pour la notation des candidats au concours 2016. 32 en tout. Contre 34 en 2015. Une baisse sensible donc mais les inscrits ont fait preuve, dans leur domaine respectif (maisons, balcons, petites fenêtres, collectivités), d’un bel enthousiasme et de

Les candidats ont proposé de très belles compositions.

Les candidats ont proposé de très belles compositions.

recherche dans les différents mariages proposés.
Maîtresse de cérémonie, Jasmine Périni, adjointe aux fêtes, cérémonies, au commerce et à l’artisanat, a entraîné, dans son sillage, adjoints (Pascal Larrière, Laurence Rayeur-Klein, Carole Colin, Gilles Varin) et conseillers (Philippe Clerc, Christian Aulen, Christiane Balland, Lydia Barrat) ainsi que des

vainqueurs de l’an passé, sans oublier Jean-Marie Beaudouin, responsable des espaces verts et Pascal Holst. Quatre yeux avertis, quatre yeux professionnels, les mieux à même de juger du travail accompli par les mains vertes golbéennes.
Petite matinée en bus donc et arrêts chez tous les concurrents pour attribuer la fameuse note qui allait déterminer le classement. Avec, à chaque fois, les explications avisées de Jean-Marie Beaudouin.
Chacun put donc noter en son âme et conscience et admirer, au fil de la promenade intra-muros, les superbes réalisations municipales aux différents endroits de la ville ; un fleurissement qui a nécessité quelque 18 000 pièces.
Nadège, du CCAS, récupéra ensuite les copies pour établir les classements que vous pouvez découvrir ci-dessous. Et le jury, mission accomplie, se retrouva pour un (succulent) repas en commun concocté par la cuisine centrale, rejoints par Roger Alémani, maire et Graziella Bilquez, adjointe à l’état civil.

Le classement 2016

DSC_0969Maisons : 1. Danièle Bortolotti (17, rue Jacques-Brel), 2. Christine Nicolas (3, rue Jacques-Brel), 3. Geneviève Petitjean (3, rue de Nimbois), 4. Françoise Petitdemange (6, allée des Grillons), 5. Christian Broutin (17, rue de Beaulieu), 6. Charlie Wentzinger (15, rue Jacques-Brel), 7. Roger Veyer (37, rue de la Forêt), 8. Liliane Jacquet (10, allée des Grillons), 9. Renée Pavot (32, rue de Grandrupt), 10. Monique Bécherand (4, ruelle Haute), 11. Christian Prulhière (13, rue de la Plaine), 12. Coralie Bragard (2, rue des Cités Nouvelles), 13. Andrée Bas (5, allée des Grillons).

IMG_4424Balcons : 1. Marie-Thérèse Laillet (7, rue Robert-Schuman), 2. Martine Bailly (2, rue Gambetta), 3. Denise Grandmaire (4, rue Alexandre-Dumas – « Athos »-), 4. Simone Remy (2, rue Charlet), 5. Marie-France Noak (9, rue Robert-Schuman), 6. Dominique Laillet (17, rue Robert-Schuman), 7. Simone Schneider (9, rue Robert-Schuman).

Petites fenêtres : 1. Noëlle Jacques (13, rue Emile-Zola), 2. Michèle Dubois (40, rue de Grandrupt), 3. IMG_4481Monique Jacquot (35, rue Général-Leclerc), 4. Annette Joly (13, rue Emile-Zola), 5. Claude Thomann (13, rue Emile-Zola), 6. Marie-France Monot (11, rue Emile-Zola), 7. Emmanuelle Houillon (12, rue Emile-Zola), 8. Isabelle Protois (23, rue Jeanne-d’Arc), 9. Renée Michel (33, rue de Grandrupt).

DSC_0992Collectivités : 1. « Le Gallipoli » (2, rue de Grandrupt), 2. Grâce Bellamy (2, rue Charlet), 3. Renée Schwartz (6, rue Emile-Zola)

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés