Chorale Veresk : des voix d’or !

0

Retour (toujours) gagnant pour la chorale Veresk.

L’an dernier, elle avait enthousiasmé le public de l’église saints Abdon-et-Sennen. Précédée d’une solide réputation (amplement justifiée), elle avait, ce soir-là rempli l’édifice religieux. Plus une place de libre et un concert d’une qualité à tomber !

L’espiègle Orest a beaucoup fait rire l’assistance…

Samedi dernier, la chorale ukrainienne Veresk était de retour à Golbey. Au centre culturel cette fois, histoire de pouvoir accueillir plus de monde. Si les mauvaises conditions météo ont contraint certains à rester chez eux, ils étaient tout de même près de 400 pour cette nouvelle représentation. Et le charme a agi, une fois de plus.
Plus de 30 chansons, de Noël, patriotiques et traditionnelles ukrainiennes, classiques, ont enchanté un

L’artisanat ukrainien avait son stand au centre culturel.

public aux anges. Les voix d’or de ces jeunes choristes venus d’un pays toujours en guerre ont envahi le centre culturel, enthousiasmant des spectateur

s conquis ; notamment par les sœurs Anna et Lisa Sobolieva interprétant un émouvant « Alleluia ».
L’émotion était au rendez-vous mais la gaiété également car les chants traduisaient

Un public conquis !

bien la joie de vivre de la troupe malgré la situation difficile de l’Ukraine. Et le public n’a pas manqué de sourire, voire de rire quand le petit Orest Makarenko (fils de la chef de chœur Ir yna Bida) chanta en compagnie des autres choristes. Un vrai petit « Claude François » du haut de ses 7 ans !

L’enthousiasme des choristes…

… et des spectateurs !

Un grand merci donc à Anna et Lisa Sobolieva, Nastia Bouriak, Yuliya Makarenko, Nicolas Morozov, Olexey Lach et à l’ensemble de la troupe pour ce concert de plus de deux heures qui a

Daniel Beddelem, président de Liouba Lorr’Ukraine.

vraiment transporté une foule conquise par tant de talent.
A l’issue de cette soirée, Roger Alémani, maire, et Carole Colin, adjointe à la culture et à l’animation remettaient un diplôme à chaque chortiste ; Roger Alémani émettant le souhait de recevoir une nouvelle fois Veresk l’an prochain.
Et un grand merci également à l’association Liouba Lorr’Ukraine et à son président Daniel Beddelem pour leur implication et leurs actions en faveur des jeunes artistes depuis plus de 15 ans.

Impressionnantes Anna et Lisa Sobolieva (photos GV).

Le petit Orest a vraiment fait l’unanimité.

Roger Alémani espère revoir Veresk l’an prochain.

 

 

 

 

 
Des solistes au sommet de leur art….

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés