Avec Le Grenier, une auberge cinq étoiles !

0

Vous voulez passer une bonne soirée ? Rire tout votre soûl ? Alors, n’hésitez pas et assistez à une

Le Grenier fait toujours salle comble, à Golbey.

Des gérants homosexuels et désopilants !

représentation de la troupe du Grenier. Samedi, la salle du centre culturel était comble pour applaudir ces artistes de La Baffe – Mossoux, invités, comme chaque année, par Golbey Animation. Et à entendre les rires qui émaillèrent cette soirée, force fut d’admettre que « Le Grenier » avait tapé juste.
L’arrivée, dans une auberge tenue par de… gays lurons, de religieuses autorisées à prendre quelques jours de congés en attendant que les locaux de leur congrégation soient remis en état, va entraîner quiproquos et scènes cocasses. Il faut dire qu’il y avait eu maldonne sur la réservation. Persuadées d’être à l’auberge du Carmel, nos quatre bonnes sœurs se retrouvent logées à l’auberge du Caramel. Et, du coup, leur vocation va en prendre un sérieux coup dans la cornette puisque, contraintes de s’habiller « en civil » suite à un incident de peinture, nos sœurs, au bout du compte, vont goûter au pêché de chair… et quitter leur aube et les ordres.
En choisissant la pièce « L’auberge du Caramel », de Jean-Luc Pecqueur, « Le Grenier » a eu tout bon. Jean-

Des vêtements peu orthodoxes pour des religieuses…

Des personnages truculents.

Un accueil toujours enthousiaste pour les artistes du Grenier.

Brigitte Jeandon, une présidente heureuse.

Daniel Boxberger, Christophe Carollo (désopilant « Pépito »), Madeleine Muller, Élise Bertrand, Mélanie Franzoni, Brigitte Jeandon, Angel Tusithiphonexay, Yves Guyot et Marie Boxberger nous ont fait, comme d’habitude d’ailleurs, passer une très agréable soirée. Chapeau à eux ! Rien de tel que l’humour pour faire oublier les tracas quotidiens.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés