A la mémoire des morts pour la France…

0

Durant la Grande Guerre et lors de la Seconde Guerre mondiale, des millions de soldats et de

L’harmonie municipale a donné le ton, au cimetière (photos GV).

civils ont perdu la vie. Les premiers pour défendre nos chères libertés ; les  deuxièmes parce qu’ils ont subi les exactions de bourreaux sanguinaires et la folie de belligérants avides de pouvoir.
Tous ne doivent pas être oubliés. Leur sacrifice ne peut être vain. Ils restent dans nos mémoires car ce sont eux, hommes et femmes, qui nous ont redonné espoir, ont brisé nos chaînes.

Recueillement devant le carré de 14-18…

… et devant le carré 39-45.

Le 1er novembre, c’est leur souvenir qui est honoré. Le souvenir de tous les morts pour la France. A Golbey comme partout ailleurs, une cérémonie leur rend hommage.
C’est au cimetière, devant, tour à tour, le carré de 14-18 puis celui de 39-45 que les autorités civiles et militaires (Roger Alémani, maire et le lieutenant-colonel Simon en tête), les associations patriotiques, les élus golbéens et la population, précédés de l’harmonie municipale, se sont recueillis ; des gerbes étant déposées, par les autorités et les associations, au pied des drapeaux.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés