2018 est morte, vive 2019 !

0

Le temps d’une soirée, le temps d’une journée, on laisse nos soucis de côté. On boucle une année, on en ouvre une nouvelle. Ainsi va la vie. Mais, toujours, la fête. En famille,

Salle comble pour le traditionnel repas dansant au centre culturel.

L’orchestre Bal’Néo a animé la Saint-Sylvestre.

entre amis, tous étaient réunis pour dire adieu à 2018 et bienvenue à 2019 !
Certains, sur leur 31, avaient décidé de se rendre au centre culturel où la société des fêtes, fidèle à son habitude, organisait le traditionnel repas dansant de la Saint-Sylvestre. Animée par les sept musiciens et deux chanteuses-danseuses de l’orchestre bachamois Bal’Néo, la soirée a fait salle comble jusque tard dans la nuit, bien au-delà des douze coups de minuit, moment où tous se souhaitèrent une bonne et heureuse année !
Le lendemain, pour, justement, fêter l’arrivée de l’An neuf, la municipalité avait programmé le feu d’artifice qu’elle offre à la population depuis 2014. Les artificiers de la société Brézac Artifices, venus de Dordogne, dirigés par André Prudon, avaient tout préparé, derrière la mairie et le public,

Les artificiers, ici avec Jasmine Périni, adjointe aux fêtes et cérémonies, ont offert un superbe feu d’artifice…

… qu’ils avaient préparé avec minutie.

Une foule considérable a assisté à ce magnifique spectacle pyrotechnique.

pour patienter, pouvait déguster brioche et chocolat chaud au chalet mis en place par la Ville et tenu par les Éclaireurs et leur nouvelle présidente, Mélanie Heurtaut.

Les Éclaireurs ont participé à la fête.

Inutile de dire que les alentours de l’église étaient noirs de monde. Une foule considérable qui, chaque année, attend ce spectacle pyrotechnique avec impatience et le suit avec ravissement. Pour rien au monde les Golbéens ne manqueraient cette ode multicolore à l’an nouveau !

 

Une explosion de couleurs ! (photos Christian Aulen)

 

 

 

 

 

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés